mon compte
mon panier
Décoration gauche | GiFi

Comment entretenir sa piscine hors-sol ?

La piscine hors sol est une alternative simple et économique comparée à l’installation d’une piscine enterrée, mais son eau demande aussi un entretien régulier pour qu’elle reste saine et avec un pH adapté. Voici donc un petit guide avec des conseils et des choses à savoir pour le nettoyage de votre piscine hors sol !

Décoration droite | GiFi

Pourquoi entretenir
sa piscine hors-sol ?

Les piscines hors sol peuvent rapidement se détériorer sans un minimum d’entretien. Un bassin qui ne fait pas l’objet d’un nettoyage régulier peut être un point d’accueil pour les bactéries et mycoses. L’eau peut également devenir trouble, voire verte, et être couverte d’algues, devenant ainsi un danger pour la santé.

Ce type de piscine demande un nettoyage particulier car elle ne contient souvent pas les accessoires que l’on retrouve dans une piscine enterrée, comme des diffuseurs automatiques de désinfectant, des régulateurs de pH, des bâches d’hivernage ou le matériel de filtration.

Pour quelles raisons faut-il nettoyer sa piscine ? | GiFi

L’important de bien s’informer

L’important de bien s’informer | GiFi

Par nature, une piscine hors sol est plus vulnérable à la pollution et à la chaleur. Les parois sont en contact direct avec la chaleur extérieure, et le volume d’eau réduit par rapport à une piscine enterrée, ce qui signifie que la saleté peut se répandre plus rapidement pour laisser place à une eau verte.

Il est bon de noter que la plupart des utilisateurs de piscines hors sol ne passent pas par les mêmes procédures que ceux qui possèdent une piscine creusée, et ils sont donc en général moins bien informés sur ce qu’il y a à savoir en matière d’entretien et de chauffage de leur piscine. Il est donc très important de bien connaître la vôtre et de vous munir des outils nécessaires à son entretien dans le but de conserver une eau claire et saine ainsi qu’un bassin avec un bon niveau de propreté.

Entretenez régulièrement votre bassin

Malgré leur simplicité d’installation et de construction, les piscines hors sol nécessitent tout de même un entretien régulier. Heureusement, vous pouvez facilement vous garantir une piscine à l’eau propre rien qu’en adoptant quelques réflexes et habitudes de nettoyage qui ne demandent que très peu de temps et d’investissement de votre part.

Débarassez-vous des saletés

La première chose à faire est de retirer les résidus visibles dans votre piscine comme les feuilles ou les insectes.

Il est conseillé de vous munir d’une épuisette, cet outil vous facilitera grandement l’entretien pour ramasser les saletés à la surface de l’eau. Vous pouvez aussi choisir d’utiliser un aspirateur manuel ou automatique ou un robot nettoyeur électrique pour nettoyer le fond, ou vous munir d’une brosse pour piscine afin de brosser les parois de votre bassin.

N’oubliez pas de nettoyer régulièrement la ligne d’eau à l’aide d’un gant nettoyant conçu spécialement à cet effet. Une ligne d’eau non entretenue peut laisser des marques indélébiles marquant le niveau d’eau sur la paroi de la piscine.

Renouvelez vos filtres

Le contrôle et la filtration de l’eau sont essentiels pour conserver une piscine en bon état. Il est donc vivement conseillé de contrôler et de vider les paniers des skimmers (écumeurs de surface) ainsi que du préfiltre de votre système de filtration.

Pendant l’été, il est important de nettoyer ou remplacer la poche ou la cartouche de votre filtre au moins une fois par semaine pour éviter de créer une surpression du circuit hydraulique et une surchauffe de la pompe à filtration. Une piscine non filtrée peut tourner au vinaigre en quelques heures à peine, alors n’hésitez pas à bien rincer vos cartouches ou poches et les baigner pendant quelques heures dans de l’eau mélangée à des produits détartrants et dégraissants.

Si votre piscine possède un filtre à sable, vous devez mettre la vanne multivoie en position « contre-lavage » pour décrasser le filtre avant d’effectuer un rinçage.

Traitez l’eau de votre piscine

Car tout risque sanitaire n’est pas forcément visible à l’œil nu, il est important de contrôler la qualité de l’eau de votre piscine et de choisir des produits de traitement pour éliminer le risque d’infection bactérienne et d’irritation. Il existe un grand nombre de techniques de traitement de l’eau dédiées à l’entretien de la piscine et à réaliser après la période d’hivernage.

Picto traitement eau | GiFi

Bâches et hivernage

Quand vous n’utilisez pas votre piscine, pensez bien à la recouvrir d’une bonne bâche de protection après avoir nettoyé l’eau. Ce n’est pas parce que vous ne l’utilisez pas qu’il faut négliger son entretien. Pendant l’hiver, installez une couverture d’hivernage pour la protéger efficacement des feuilles ou des insectes qui pourraient y tomber.

Aussi, si vous ne comptez pas utiliser votre piscine pendant une longue période, n’oubliez pas d’arrêter la filtration et le traitement de l’eau pendant ce temps ! La bâche d’hivernage est ainsi une solution simple et naturelle pour préserver sa piscine tout en limitant le nettoyage avec les produits chimiques.

Analysez le pH de votre eau

Avant d’effectuer un traitement d’entretien, il est impératif d’analyser l’eau. Des tests colorimétriques servant à mesurer le pH de l’eau sont utilisés à cet effet. Une eau saine doit se situer entre 7,2 et 7,4 pH, seulement, cette valeur a tendance à changer après un traitement. Il est donc conseillé de réguler le pH de votre eau de piscine avec des produits spéciaux dits pH- et pH+ post-traitement.

Il est également recommandé d’installer un thermomètre flottant à la surface de l’eau pour savoir lorsque l’eau connait des changements de température, notamment si votre piscine est équipée d’un système de chauffage.

Les différents traitements
pour votre eau

Il existe différentes manières de traiter l’eau de votre piscine, mais il est parfois difficile de connaître exactement les avantages et désavantages de chaque produit. Voici une liste non exhaustive des produits de nettoyage pour la piscine les plus utilisés.

Le chlore

Les produits d’entretien les plus utilisés sont au chlore. Celui-ci libère une odeur assez reconnaissable que vous avez sans doute déjà sentie dans une piscine publique. Il offre à l’eau une protection complète, autant contre les algues que contre les bactéries.

Il faut cependant savoir qu’il peut être irritant à forte dose, au point d’agresser le bassin de votre piscine. Si vous décidez de choisir le chlore, il est conseillé d’utiliser entre 1 et 2 mg de produit par litre d’eau au maximum pour éviter la surdose. Respectez donc bien les doses adaptées à votre piscine pour nager en toute sécurité.

Une méthode alternative consiste à pratiquer l’électrolyse au sel pour que la pompe de filtration génère du chlore dans la piscine.

Séparateur | GiFi Séparateur | GiFi

Le brome

Plus cher que le chlore, mais dénué de propriétés irritantes ou odorantes, le brome est plus utilisé pour l’entretien des jacuzzis et les spas que pour la piscine vu qu’il n’est pas sensible aux variations de température de l’eau.

Il est cependant plus lent à se répandre que le chlore, donc n’hésitez pas à investir dans un brominateur pour une efficacité optimale.

Illustration Brome | GiFi
Séparateur | GiFi Séparateur | GiFi

L’oxygène actif

Cette méthode pour le nettoyage de la piscine est parmi les plus respectueuses de l’environnement. C’est le traitement le plus sain, il respecte le pH de l’eau, c’est le moins dangereux pour votre peau. Il est cependant moins efficace que le chlore et nécessite une utilisation régulière.

Il est conseillé, à l’instar du brome, d’utiliser un accessoire spécial, l’injecteur d’oxygène actif, pour maximiser son efficacité dans votre piscine.

Et voilà !

Grâce à ces conseils qui ne demandent que très peu de temps, vous pourrez sans aucun doute prolonger l’espérance de vie de votre piscine gonflable, solide ou tubulaire. Ne négligez pas l’entretien de l’eau de votre piscine, vous risquerez de ne pas pouvoir en profiter toute la saison estivale !

Envie de changer de piscine ?
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts et à effectuer des mesures d’audience de notre site internet. Pour en savoir plus, cliquez ici. Pour personnaliser l'utilisation de vos données personnelles, cliquez ici.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts et à effectuer des mesures d’audience de notre site internet. Pour en savoir plus, cliquez ici. Pour personnaliser l'utilisation de vos données personnelles, cliquez ici.