Le détecteur de fumée est obligatoire.
Que dit la loi ? Comment choisir un détecteur de fumée ?
Comment l’installer ? Comment se prémunir efficacement contre un incendie domestique ?
Nous faisons le point dans ce guide.

1. DÉTECTEUR DE FUMÉE OBLIGATOIRE : CE QUE DIT LA LOI


Depuis le 8 mars 2015, tous les lieux d’habitation doivent être équipés d’au moins un détecteur de fumée muni du marquage CE et conforme à la norme NF EN 14604.
L’objectif est de détecter les fumées dès le début de l’incendie et de prévenir les habitants par un signal sonore suffisamment fort.
Notez qu’il existe des détecteurs de fumée pour les sourds. Ils fonctionnent par signal lumineux ou vibrant.
La mise en conformité par rapport à la loi incombe au propriétaire du logement. Voir paragraphe 3 de ce guide.
En France, un incendie domestique se déclare toutes les 2 minutes. Chaque année, près de 15 000 personnes sont blessées au cours d’un incendie domestique et 800 décèdent.
Au Québec, où les détecteurs sont obligatoires depuis plus de 30 ans, la mortalité liée aux incendies domestiques a diminué des deux tiers.

Source : Pompiers.fr
C’est au propriétaire qu’il incombe d’acheter et d’installer le détecteur de fumée.
Si en tant que locataire vous avez acheté un détecteur, le propriétaire doit vous le rembourser.
En tant que locataire, il vous appartient de vérifier le bon fonctionnement de votre détecteur de fumée (sauf dans les cas d’une location saisonnière, logement de fonction, résidence hôtelière, foyer, location meublée pour lesquels c’est le propriétaire qui s’en charge).
Dans tous les cas, à partir du 8 mars 2015, la présence et le bon fonctionnement du détecteur de fumée feront partie de l’état des lieux d’entrée.

2. COMMENT CHOISIR UN DÉTECTEUR DE FUMÉE ?


LE MARQUAGE CE

Le DAAF (Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée) doit obligatoirement être muni du marquage CE.
Pour porter ce marquage, un produit doit être conforme à la norme européenne EN 14604.
C’est un laboratoire agrée indépendant qui vérifie cette conformité en effectuant des prélèvements en sortie de fabrication.
Si le marquage CE est habituellement une auto-déclaration de conformité du fabriquant, le détecteur de fumée est une exception à la règle. Le marquage CE d’un détecteur de fumée est gage de sécurité.
Les détecteurs de fumée n’ont pas obligation de porter le marquage NF pour être commercialisés en France.

LA DURÉE DE VIE DE LA PILE

Pour une pile alcaline, comptez sur une durée de vie annoncée de 1 an.
Pour une pile lithium, comptez 5 ans.
Certains détecteurs fonctionnent avec une pile qui dure 10 ans, mais qui ne se change pas. Une fois vide, vous devez racheter un détecteur.

Dans tous les cas, une alarme se déclenche lorsque la pile est presque déchargée, et ce indépendamment d’une source d’alimentation. Changez la pile sans attendre, dès que l’alarme se déclenche.
Le détecteur de fumée proposé dans votre magasin GiFi est vendu avec une pile alcaline incluse.

Une alarme se déclenche lorsque la pile est à changer.

Un voyant lumineux vous confirme la
bonne mise sous tension de l’appareil.

En cas d’alerte, une alarme de
85 db se déclenche.
Voir LE PRODUIT

3. COMMENT INSTALLER UN DÉTECTEUR DE FUMÉE ?


OÙ PLACER VOTRE DÉTECTEUR DE FUMÉE ?

Le détecteur de fumée doit vous réveiller quand un incendie se déclare la nuit afin de vous laisser le temps de réagir.

  • L’idéal est donc de le placer dans le couloir qui mène aux chambres

  • Installez un détecteur à chaque étage

  • Le détecteur se fixe au plafond, à distance des parois (au moins 30 cm), au centre des pièces. A défaut, privilégiez la partie haute du mur, car la fumée monte.
Une fois votre détecteur de fumée installé, faites fonctionner l’alarme pour être capable de l’identifier en cas d’urgence. Apprenez à vos enfants à reconnaître le son de cette alarme incendie et le comportement qu’ils doivent, dans ce cas, immédiatement adopter.

POUR ÉVITER LES FAUSSES ALERTES

Éloignez votre détecteur :

  • des sources de vapeur : cuisine, salle de bain, chaudière

  • des zones propices aux courants d’air, bouche de ventilation

  • des zones fumeurs

  • des luminaires
Une fois votre détecteur de fumée installé, pensez à le notifier à votre compagnie d’assurance pour bénéficier éventuellement de meilleurs tarifs.
  • Pour entretenir votre détecteur de fumée et éviter qu’il ne s’encrasse, pensez à le dépoussiérer régulièrement.

  • Ne pas peindre votre détecteur de fumée ; il perdrait en efficacité.

4. PRÉVENTION DES INCENDIES : LES BONS RÉFLEXES


VOICI QUELQUES ASTUCES POUR LIMITER LES RISQUES D'INCENDIE DOMESTIQUES

  • Ne surchargez pas les prises électriques par des branchements en cascade

  • Eteindre avec soin les bougies et cigarettes la nuit. Baisser le feu de la cheminée et vous munir d’un pare feu. Si la cheminée en est munie, fermer la vitre du foyer.

  • Ne rien laisser sur le feu sans surveillance. De manière générale éviter de faire fonctionner des appareils électriques la nuit ou en votre absence

  • Eviter de stocker des produits inflammables à proximité d’une source de chaleur (du papier près d’une cheminée, des rideaux trop proches d’un halogène, du linge sur un radiateur...)

  • Ne pas laisser les allumettes ou briquets à portée des enfants. Sensibiliser vos enfants.

  • Vérifier et entretenir vos installations électriques et équipements.
Pour aller plus loin :

  • Ne pas encombrer les escaliers ni les portes

  • Laisser les clés à proximité des portes verrouillées

  • Définir un plan d’évacuation, voire réaliser des exercices avec vos enfants

  • Leur apprendre à reconnaître l’alarme du détecteur et à composer le 18 en cas d’urgence
Pour aborder le sujet sereinement avec vos enfants, nous vous recommandons le site des pompiers de France. Vous y trouvez des quizz, des coloriages, des vidéos pour les sensibiliser en s’amusant.

5. QUE FAIRE EN CAS D'INCENDIE ?


Si malgré toutes vos précautions un incendie domestique se déclare, voici quelques reflexes à avoir :
  • Fermez les portes et fenêtres : les mouvements d’air attisent les flammes

  • Coupez le courant, le gaz. Eteignez la hotte.

  • En règle générale, pour éteindre un feu, jetez de l’eau à la base des flammes, sauf s’il s’agit d’huile de cuisson ou d’hydrocarbures. Dans ce cas, il faut étouffer les flammes, en les recouvrant avec un couvercle, une serpillère ou une couverture humide.

  • S’il y a déjà de la fumée dans la pièce qui a pris feu il est trop tard pour agir. Si vous ne pouvez pas sortir, mettez-vous au ras du sol pour mieux respirer. Posez un linge mouillé sur votre visage pour inhaler le moins de vapeurs toxiques émises par la fumée.

  • Evacuez et faites, si possible, évacuer les lieux par tous les occupants au plus vite sans chercher à sauver vos affaires. Composez le 18.

Cette liste n’est pas exhaustive. Pour plus d’informations et de conseils pratiques, contactez le centre de secours le plus proche de chez vous.
Vous pouvez joindre le 18 depuis votre portable, même sans carte SIM.

Si vous voyagez en Europe, sachez que le numéro d’appel d’urgence européen unique est le 112. Vous pouvez joindre ce numéro gratuitement depuis un fixe, une cabine téléphonique, un téléphone portable, même sans crédit, avec n’importe quel opérateur européen.